28/08/2016

Citroën et José María López en quête de nouveaux titres mondiaux

Citroën et José María López en quête de nouveaux titres mondiaux

Le Championnat du Monde FIA WTCC effectuera sa rentrée au Japon, sur le circuit de Twin Ring Motegi. Pour José María López et Yvan Muller, l’objectif sera, comme toujours, d’apporter de nouvelles victoires à l’équipe Citroën Total. Un week-end fructueux au pays du soleil levant pourrait d’ailleurs permettre à Citroën et Pechito López de s’assurer les titres pour la troisième année consécutive.

Après un début de saison centré sur l’Europe, puis une escapade en Argentine au mois d’août, le FIA WTCC pose ses valises en Asie, avec le Japon pour commencer. La neuvième étape de la saison se déroulera sur le circuit de Twin Ring Motegi, à 150 km au nord de Tokyo.

Déjà visitée par le championnat en 2015, la piste de 4,801 km se caractérise par des vitesses moyenne et maximale relativement basses. La succession de phases d’accélération et de freinage s’avère particulièrement exigeante pour les freins… tout en offrant de multiples opportunités de dépassement !

L’an passé, les Citroën C-Elysée WTCC s’étaient montrées à l’aise sur ce terrain. Après avoir manqué la pole position pour 8/100e, José María López avait remporté la première course, faisant un pas de plus vers son second titre mondial.

Cette année, la situation est à nouveau en faveur des Rouges et l’étape japonaise pourrait s’avérer décisive dans la conquête des titres mondiaux. Chez les Constructeurs, tout d’abord, Citroën compte 196 points d’avance sur son plus proche rival. Sachant qu’un week-end parfait est crédité de 105 unités et que les C-Elysée ont marqué en moyenne 88 points cette saison, l’objectif d’aligner un troisième titre consécutif n’est plus très loin…

Du côté des Pilotes, le calcul est presque identique pour José María López. Avec cinq pole positions et sept victoires, l’Argentin s’est bâti une avance de 117 points sur le deuxième. Même en lâchant quelques unités, il est tout à fait envisageable qu’il coiffe sa troisième couronne à Motegi !

Pour les autres marches du podium final, en revanche, la lutte est des plus ouvertes. Sept pilotes sont groupés en 37 points. Troisième, Yvan Muller n’est qu’à sept longueurs de Tiago Monteiro. Au sein du groupe de chasse, on retrouve également deux pilotes de l’équipe SLR, qui évoluent au volant de Citroën C-Elysée WTCC privées : Mehdi Bennani et Tom Chilton. Le Marocain et le Britannique sont par ailleurs en bagarre pour la victoire en WTCC Trophy, qui récompense les pilotes indépendants.

Comme toujours, les poids de compensation des performances ont été ajustés en fonction des résultats des trois derniers meetings. Les Citroën C-Elysée WTCC continueront à embarquer le lest maximum de 80 kg, mais il en ira de même pour les Honda. La lutte sera donc parfaitement équitable pour la première fois de la saison !

ILS ONT DIT

José María López : « C’est toujours une grande joie pour moi d’aller au Japon ! J’aime beaucoup la culture et la quiétude de ce pays et j’en profite toujours pour découvrir de nouvelles choses. C’est à Suzuka que j’avais remporté mon premier titre mondial en 2014 et cela contribue à rendre cette destination un peu plus spéciale. En ce qui concerne Motegi, nous savons que c’est un endroit sur lequel nos adversaires sont très forts. C’est d’ailleurs le seul circuit sur lequel nous avions laissé échapper une pole position en 2015 ! Mais j’avais pris l’avantage en course et cela signifie donc que la Citroën C-Elysée WTCC est à l’aise sur ce terrain. Je me réjouis que nous soyons au même niveau de lest cette année, je pense que la bagarre sera intéressante et révélatrice du niveau de forme de chacun. Depuis plusieurs courses, je me sens assez détendu et je ne considère pas la victoire comme une obligation. Tant que je marque des points et que je maintiens mon avance, cela me rapproche du titre en rendant la situation de plus en plus compliquée pour mes poursuivants. Ce n’est pas moi qui ait le plus de pression ! »

Yvan Muller : « La bagarre pour la deuxième place du championnat n’est pas inintéressante, mais à titre personnel je ne m’en soucie guère. Je suis surtout intéressé par la première place ! Mon objectif principal est donc de marquer un maximum de points pour Citroën, pour aider l’équipe à remporter le Championnat du Monde Constructeurs. Je pense que nous avons augmenté notre potentiel depuis deux ou trois courses. Je suis régulièrement en lice pour la pole position, mais il faut que j’aligne trois secteurs parfaits pour y parvenir. C’est la clé pour viser la victoire le lendemain ! Motegi est un circuit assez lent, mais il est possible de dépasser à plusieurs endroits. Au niveau des réglages, il faut se concentrer sur la recherche de motricité et surveiller l’usure des pneus. Sans oublier de surveiller la météo, car il y a de gros risques d’averses à cette saison ! C’est un plaisir que de revenir au Japon, un pays où les spectateurs sont vraiment passionnés et connaisseurs. Cette année, j’en profiterai pour prendre quelques jours pour découvrir le pays en famille. »

HORAIRES (GMT+9)

SAMEDI 3 SEPTEMBRE
08h45 : essais libres 1
11h00 : essais libres 2
15h00 : qualifications
16h00 : MAC3

DIMANCHE 4 SEPTEMBRE
14h35 : course d’ouverture (13 tours)
15h50 : course principale (14 tours)