31/07/2016

Kris Meeke, nouveau maître d’Ouninpohja !

Kris Meeke, nouveau maître d’Ouninpohja !

À l’issue de la deuxième étape du Rallye de Finlande, Kris Meeke et Paul Nagle ont creusé l’écart en tête du classement général. L’équipage Abu Dhabi Total WRT a fait la différence lors des deux passages dans Ouninpohja, une des plus célèbres spéciales du WRC.

Craig Breen et Scott Martin ont également réalisé une superbe performance en se hissant sur la troisième marche du podium provisoire.

Plus longue journée du Rallye de Finlande, cette deuxième étape emmenait d’abord les concurrents du côté d’Ouninpohja, à 70 km au sud-ouest de Jyväskylä. Sans round d’observation, les voitures s’élançaient sur ce secteur de 33 km, généralement comparé à des montagnes russes par les équipages. Fait notable, cet incessant enchaînement de virages rapides et de bosses était parcouru en sens inverse par rapport aux éditions précédentes. Les pilotes avaient donc dû modifier leurs points de repères et références lors des reconnaissances.

Dès les premiers temps intermédiaires, il était évident que Kris Meeke avait décidé de frapper un grand coup. À peine essoufflé au point stop, le Britannique ne cachait pas sa satisfaction d’avoir relégué Jari-Matti Latvala à 13’’4, un gouffre à l’échelle de ce rallye ! D’un coup, son avance en tête du classement général venait de franchir la barre de la demie-minute.

Kris se relâchait très légèrement dans Päijälä (ES14), avant de réaliser un nouveau scratch dans Pihlajakoski (ES15). Au moment de rentrer à l’assistance, le leader comptait 36’’4 d’avance sur Latvala.

À bonne distance des deux hommes, le troisième n’était autre que… Craig Breen, lui aussi auteur d’une matinée étincelante ! Cinquième au lever du jour, l’Irlandais était quatrième à l’arrivée d’Ouninpohja, après avoir pris l’ascendant sur Thierry Neuville. Dans la spéciale suivante, il gagnait encore une position après la sortie de route d’Andreas Mikkelsen.

L’heure n’était pourtant pas à l’euphorie au sein de l’équipe, car il fallait parcourir une seconde fois ces spéciales au cours de l’après-midi ! Annoncée depuis plusieurs jours, la pluie tombait par intermittence sur les routes en terre, mais cela ne perturbait pas la progression des pilotes Abu Dhabi Total WRT.

Kris se montrait à nouveau le plus rapide dans Ouninpohja 2 – avec un chrono amélioré d’une dizaine de secondes par rapport au premier passage – puis dans Päijälä 2. La journée s’achevait avec un écart de 41’’ sur le deuxième, plutôt confortable au regard du faible kilométrage restant à parcourir.

Mis sous pression par la charge d’Ott Tänak, Craig Breen ne se détournait pas de son objectif initial. Répondant parfaitement aux attentes de l’équipe, il associait performance et régularité pour conserver sa place sur le podium provisoire. Dans Saalahti 2 (ES20), il répliquait même à l’Estonien en se montrant plus rapide pour conserver 9’’1 d’avance au classement général.

À nouveau auteur d’une journée sans faute, Khalid Al Qassimi progressait au classement. Le pilote d’Abu Dhabi terminait l’étape en 19e position, en ayant apprécié le challenge proposé par les mythiques spéciales du pays des 1000 lacs !

Demain, les concurrents s’attaqueront à la dernière ligne droite, avec quatre courtes spéciales totalisant 33,96 km. L’arrivée sera jugée sur le podium de Jyväskylä à 15h00.

ILS ONT DIT

Kris Meeke (#7) : « Hier avait été ma meilleure journée au volant d’une WRC. Mais cela n’a pas duré longtemps car c’était encore mieux aujourd’hui ! Ce matin, je me suis levé plus tôt pour pouvoir regarder la vidéo de mes reconnaissances dans Ouninpohja. Pour moi, c’est la plus belle spéciale du monde, la plus légendaire aussi. J’avais donc envie d’y faire quelque chose de bien ! Je savais aussi que Jari-Matti Latvala essaierait de réduire l’écart, il fallait donc attaquer très fort… À l’arrivée, j’avais le sentiment que je n’aurais pas pu faire mieux. Mais j’ai tout de même été surpris de découvrir l’écart ! L’après-midi, la pluie a eu tendance à améliorer le grip et j’ai pu aller encore plus vite, même si ce n’était pas aussi excitant qu’au premier passage. Nous sommes maintenant dans une bonne position pour la victoire. Demain, il faudra rester concentré pour gérer notre avance et terminer le travail effectué depuis deux jours. »

Craig Breen (#8) : « Je n’aurais jamais pensé jouer le podium avant le départ de ce rallye ! Ce matin, j’ai beaucoup apprécié le premier passage dans Ouninpohja. Ensuite, je n’ai pas disputé l’ES14 car elle était neutralisée après la sortie de Lorenzo Bertelli. Nous avons poursuivi notre progression et nous étions déjà troisièmes à mi-journée. Ce classement m’a mis un peu plus de pression pour la seconde boucle. Comme je m’y attendais, j’ai perdu un peu de temps dans la spéciale que je n’avais pas disputé le matin. Mais j’étais satisfait de répliquer à Ott Tänak dans l’ES20. Il sait que je défendrai ma position demain, même si je ne chercherai pas à dépasser la limite. Je suis à nouveau très heureux ce qui m’arrive ! »

Khalid Al Qassimi (#24) : « Le début de la journée a été compliqué, avec la neutralisation de l’ES13 pendant que nous la disputions. J’ai bien progressé au cours de l’après-midi, malgré les conditions météo qui rendaient les spéciales très glissantes par endroits. Dans le même temps, je pensais beaucoup aux performances de Kris et de Craig. Ils font tous les deux une très belle course et je me réjouis de les voir si bien placés ce soir. J’espère que nous obtiendrons un grand résultat pour l’équipe Abu Dhabi Total demain. »

CLASSEMENT

1. Kris Meeke / Paul Nagle (DS 3 WRC) 2h22’00’’8
2. Latvala / Anttila (VW Polo R WRC) +41’’0
3. Breen / Martin (DS 3 WRC) +1’45’’4
4. Tänak / Molder (Ford Fiesta RS WRC) +1’54’’5
5. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) +2’00’’9
6. Paddon / Kennard (Hyundai i20 WRC) +2’03’’6
7. Ostberg / Floene (Ford Fiesta RS WRC) +2’06’’0
8. Mikkelsen / Jaeger (VW Polo R WRC) +2’24’’0
9. Lappi / Ferm (Skoda Fabia R5) +4’23’’6
10. Suninen / Markkula (Skoda Fabia R5) +5’10’’5
… 19. Al Qassimi / Patterson (DS 3 WRC) +10’59’’4